Comment savoir si l’on fait de l’apnée du sommeil ?

Lorsque votre entourage se plaint souvent du bruit que vous faites lorsque vous dormez, vous n’en avez pas toujours conscience vous-même.

Il est probable que vous souffrez de l’apnée du sommeil.

Il s’agit d’un trouble qui se traduit par l’arrêt involontaire de la respiration pendant quelques secondes.

Comment savoir si l’on fait de l’apnée du sommeil

Voici les signes qui vous permettent de savoir si vous faites de l’apnée du sommeil.

Apnée du sommeil : comment le détecter ?

Lorsque vous faites de l’apnée du sommeil, vous avez tendance à faire beaucoup de bruit pendant votre sommeil.

La plupart du temps, ce sont vos proches qui vous font remarquer cela.

Cependant, il existe de nombreux signes qui vous permettent de savoir si vous faites réellement de l’apnée du sommeil.

Ceux-ci se manifestent au cours de la nuit et également dans la journée.

Vous pouvez avoir plus d’infos sur fondationssommeil.com en ce qui concerne d’autres signes éventuels.

Au cours de la nuit

Le premier symptôme de l’apnée du sommeil pendant la nuit est le ronflement.

Il est dû à l’obstruction ou au rétrécissement des voies respiratoires.

En effet, lorsque vous dormez, il y a un relâchement des muscles au niveau des voies respiratoires.

C’est cela qui occasionne le ronflement.

Une respiration haletante pendant le sommeil est également un signe qui détermine que vous faites de l’apnée du sommeil.

Le manque d’air peut également vous réveiller de façon brusque.

Vous aurez la sensation de vous asphyxier.

Dans certains cas, il peut arriver que vous ne vous réveilliez pas brusquement, mais que vous ayez un sommeil agité.

Vous pouvez même avoir plusieurs phases de microréveils au cours de la nuit.

Le besoin d’uriner plusieurs fois dans la nuit peut également être un signe que vous faites de l’apnée du sommeil.

Pendant la journée

Il y a d’autres indices pendant la journée qui vous permettent de savoir si vous faites de l’apnée du sommeil.

Vous pouvez avoir des maux de tête le matin.

Il peut y avoir une somnolence à répétition tout au long de la journée.

Elle peut survenir pendant que vous regardez la télévision ou que vous réalisez de petites tâches.

Parfois, vous pouvez somnoler au volant, en pleine réunion professionnelle ou lorsque vous mangez.

L’asthénie est un autre indice de l’apnée du sommeil.

Il s’agit d’une sensation de fatigue que vous ressentez pendant toute la journée.

Cela témoigne que vous n’avez pas eu un sommeil réparateur du fait de l’apnée.

Les troubles de la libido, les troubles de l’humeur et les difficultés de concentration sont également des signes qui indiquent l’apnée du sommeil.

Que faire en cas d’apnée du sommeil ?

Généralement, de nombreuses personnes ne taillent pas d’importance à l’apnée du sommeil.

Elles la considèrent à tort comme quelque chose de normal.

L’apnée du sommeil a des répercussions sur la santé.

En effet, lorsqu’elle n’est pas prise en charge, elle peut entraîner des troubles du rythme cardiaque.

Elle peut également augmenter le risque de certaines maladies comme l’hypertension artérielle, le diabète de type 2 et l’insuffisance coronaire.

Il est donc très important de ne pas la négliger.

Lorsque vous détectez un ou plusieurs signes de l’apnée du sommeil, il est conseillé de vite consulter un médecin.

Il vous fera alors les examens nécessaires pour connaître la gravité de votre mal.

Il vous dirigera ensuite vers un centre spécialisé si le diagnostic de l’apnée du sommeil est posé.

À partir de là, on vous fera des examens supplémentaires afin d’étudier les différentes phases du sommeil.

C’est en fonction des résultats de ces analyses qu’on vous prescrira les traitements adéquats.

Entre autres traitements, vous avez l’Appareil à Pression Positive Continue (APPC) et les appareils dentaires.

En conclusion, l’apnée du sommeil se manifeste au cours du sommeil, mais aussi en pleine journée.

Outre les traitements pour y remédier, vous devez avant tout soigner votre hygiène de vie.

Veillez à avoir des horaires de sommeil réguliers.

Évitez aussi de prendre de l’alcool ou du tabac avant d’aller vous coucher.

Plus d’infos sur apnee-sommeil.info


Articles connexes :

Comment détecter un Alzheimer précoce ?

Eczema : existe-t-il un remède miracle ?